Qui est l’Ogre ?

Après de nombreux diplômes (plus ou moins utiles), de nombreux métiers (plus ou moins intéressants), un CAP de cuisine passé à 50 ans à Ferrandi, avoir créé un blog de chroniques gastronomiques, L’Ogre est passé de l’autre côté du miroir pour ouvrir son propre restaurant.

Mais l’état d’esprit ne change pas : toujours allergique aux cuisines «inventives», «dans l’air du temps», aux assiettes «pince à épiler», aux trois petits pois se battant en duel, je vous propose une cuisine française «bourgeoise» la plus régressive possible, des recettes réalisées dans la tradition des grands-mères mais avec les techniques des cuisiniers. Ainsi, je ne «revisite», ne «déstructure» rien.

La carte : courte. Quelques entrées, plats et desserts récurrents, adaptés au fil des saisons, des fournisseurs et…de l’envie !

Comme vous le devinez au nom de l’établissement, les portions sont généreuses, sans sombrer dans le gaspillage. Je me sentirais insulté si vous partiez de chez moi en ayant faim…