Il était une fois… – 77160 Provins Note: 13,8

...dans l'Est de Paris.

Très étrange restaurant situé en bas de la côte qui descend vers la ville basse de Provins. Une maison du XIXe siècle, qui fait aussi chambres d’hôtes, accrochée au flanc de la colline, domine un beau parc et abrite cet établissement mélangeant allègrement les styles décoratifs.

 

 

Evidemment, quand je vous aurai appris que l’ensemble appartient à Stella Cadente (Stanislassia Klein), vous me rétorquerez que je suis un indécrottable vieux ringard qui ne comprend rien à l’art et à la mode. Et il est vrai que je ne connaissais absolument pas cette personne, merci Wikipédia de m’avoir enrichi. Et c’est aussi que j’essaye de n’avoir aucun a priori et que la renommée (celle des autres, moi je reste un inconnu) ne m’a jamais fait changer mes opinions.

 

Il était une fois... Décor

Il était une fois… Décor

 

Donc je reste sur mon impression d’étrangeté, mais sans oublier que je suis là pour l’assiette.

 

 

Commençons par le ceviche. Ultra classique avec citron vert, zeste d’orange et piment oiseau. Bien qu’en premier sur la carte, n’ayez pas peur, il est pratiquement inexistant dans l’assiette. Encore heureux car c’est l’un des plus puissants facilement trouvable dans le commerce. Il y en a des pires mais c’est pour les initiés.

Bien qu’assez bon, la Présentation du ceviche est beaucoup moins heureuse que la décoration générale.

 

Il était une fois... Ceviche

Il était une fois… Ceviche

 

On est beaucoup mieux sur le foie gras, excellent au demeurant, sur un chutney de kiwi et en parallèle du crumble de pommes. Bon équilibre général. Le kiwi adoucit très bien le gras du foie. Quelques grammes supplémentaires ne seraient pas mal venus. Mais il est vrai que l’on est sur un menu E/P/D à 34 euros seulement.

 

Il était une fois... Foie gras

Il était une fois… Foie gras

 

Tataki de thon dans la tradition avec ses deux sésames, le blanc et le noir et son riz thaï. Cuisson irréprochable.

 

Il était une fois... Tataki de thon

Il était une fois… Tataki de thon

 

Le risotto de crabe est sans doute le plat le plus intéressant tant par une jolie balance de couleurs qu’un bon travail technique. Aucun reliquat de squelette interne, risotto assez bien cuit avec le cœur presque craquant. Un joli plat dans tous les sens du terme.

 

Il était une fois... Risotto au crabe

Il était une fois… Risotto au crabe

 

Poire pochée qui finit très bien le repas.

 

Il était une fois... Poire pochée

Il était une fois… Poire pochée

 

Pourquoi n’ai-je pas classé ce restaurant en catégorie Rouge ? Alors qu’il semble largement le mériter, tant par son décor que la qualité de la cuisine.

Plusieurs éléments qui s’accumulent :

-tout d’abord plusieurs tables ne sont que des tables de bistrots, très chics avec une jolie décoration, mais vraiment pas compatibles dans la taille et la présentation avec un établissement élégant.

 

Il était une fois... Table

Il était une fois… Table

 

-ensuite, afin d’amortir l’espace (compréhensible au demeurant) la pièce jouxtant la salle à manger est ponctuellement utilisée pour des réunions de démonstrations ou autres. L’absence de séparation physique, de cloisonnement est gênante.

 

Il était une fois... Décor 2

Il était une fois… Décor 2

 

-la carte comporte plusieurs fautes d’orthographes ou de typographie. La licence artistique n’excuse pas tout. Dans la vie, on peut être entre le zist et le zest, mais l’orange a choisi son zeste.

 

 

-enfin, les toilettes, aussi charmantes soient-elles, sont coincées dans un demi-étage au milieu de l’escalier. Rédhibitoire pour les handicapés et pas que. Faire du gymkhana pour se soulager, c’est pas la joie.

Donc perte de deux points selon les règles du blog. Sans l’orthographe et les toilettes, la note serait de 15,8.

Je ne suis pas sûr que le lustre aux fibres optiques tombant jusqu’au sol résiste indéfiniment aux enfants…

 

Il était une fois... Lustre

Il était une fois… Lustre

 

Addition de 100 euros pour deux personnes.


Date de la visite: 2019 Mars
Cadre d'exception
Il était une fois... Risotto au crabe

Tel: 00 33 6 10 22 88 30
Website: http://stellacadente-provins.com/
Adresse: 28 Rue Maximilien Michelin, 77160 Provins

One Comment

  • Reply Stella |

    Merci Monsieur l’ogre ,de vous être intéressé à mon univers… je n’ai pas la prétention que nous soyons un restaurant gastronomique mais juste celle que les gens se sentent bien chez nous et que nous puissions re enchanter leur quotidien …bien sincèrement

So, what do you think ?

  • * (Required)