Chez Christophe Note:

Fermé hélas.

Situé rue de la Montagne Sainte-Geneviève, ce restaurant est malheureusement fermé. Et il est vrai que malgré sa cuisine délicieuse, il avait beaucoup de choses contre lui.

La décoration? Affreuse! Une armoire à vin énooooooorme, un éclairage blafard, au mur des toiles “artistiques”. Malgré un revêtement de toiles techniques, même à moitié plein, le restaurant était affreusement bruyant. De plus, les tables “dures” n’avaient pas de nappes.

De plus, l’un des deux propriétaires qui gérait la salle avait la coquetterie de ne pas vouloir mettre d’appareil auditif alors qu’on sentait bien qu’il commençait à être un peu dur de la feuille. Cela engendrait des quiproquos amusants mais pas toujours bien acceptés. Surtout par lui qui soit montait la commande avec ce qu’il avait compris, soit reprochait aux clients leur mauvaise expression orale.

Se surajoutait un certain sectarisme sur les produits fournis puisque le Coca était interdit de vente! Philosophiquement, je ne suis pas contre. Commercialement, c’est dangereux!

Ensuite, ce qui valait le déplacement: des produits exceptionnels, un travail parfait. J’y ai déjeuné une cervelle d’agneau (8 euros) et un ris de veau (28 euros). Ce dernier était parfaitement préparé, la cuisson ne pouvait être mieux dans un restaurant étoilé. Un vrai régal. Le couteau était pratiquement inutile tellement les pièces étaient tendres. La seule petite déception était que le ris de veau est annoncé “meunière” alors qu’il était servi avec un fond de veau. Le filet de citron ne fait pas une meunière.

Pour ce qui est du vin, le verre de pinot noir d’Alsace à 8 euros était totalement prohibitif.


Date de la visite: 1970 Janvier

fermé

Tel:
Adresse:

So, what do you think ?

  • * (Required)