Le Rouget de l’Isle – Casablanca – Maroc Note: 14,8

Sacrilège ! ou pas...

- Taki Kabbaj

Je m’étais promis en 2017 de faire une visite complète du Rouget de l’Isle, l’un des restaurants chics de Casablanca. Je n’avais à l’époque pris qu’un verre (et visité les cuisines !) sur le balcon surplombant les superbes terrasse et jardin de cette villa des beaux quartiers casablancais transformée en restaurant par Taki Kabbaj, son propriétaire et chef.

 

Le Rouget de l'Isle Vue jardin

Le Rouget de l’Isle Vue jardin

 

Le chef nous accueille très aimablement (mais ne sait pas qui je suis, donc pas de traitement de faveur).

 

Le Rouget de l'Isle Amuse bouche

Le Rouget de l’Isle Amuse bouche

 

La carte est un peu perturbée car le restaurant était fermé durant l’Aïd El Kébir et le redémarrage n’est pas évident à cause des fournisseurs qui ne suivent pas le rythme. On pardonnera donc sans problème les quelques défections de plats.

 

 

Le chef est sans aucun doute un bon professionnel de la cuisine mais il y a quelque chose qui n’est pas très agréable quand on est client et qu’on vient dans un restaurant pour passer un bon moment, c’est d’avoir quelqu’un qui, vos fesses à peine posée sur la chaise, vous déballe à la vitesse de l’éclair tous ses plats dans le détail des éléments et de la préparation.

 

 

Pour moi qui suis du milieu, déjà je m’accroche aux wagons. Je n’imagine pas le client lambda qui ne retiendra pas plus de 10% de la logorrhée verbale qui vient de lui être assénée. Donc, à défaut de tout faire répéter au serveur, vous allez vous rabattre sur la carte à la recherche d’un peu de quiétude.

 

Le Rouget de l'Isle Balcon

Le Rouget de l’Isle Balcon

 

Celle-ci est intéressante et témoigne d’un bon mélange entre savoir-faire, cuisine classique et locale.

Je suis assez intrigué par la cassolette d’escargots au Ricard, produit qui nécessite une bonne maîtrise pour ne pas détruire très rapidement un plat si le dosage est mauvais. Comble du risque, elle est servie avec quelques lamelles de fenouil. Le résultat est bien équilibré, les escargots moelleux. Une jolie petite entrée.

 

Le Rouget de l'Isle Cassolette escargot Ricard

Le Rouget de l’Isle Cassolette escargot Ricard

 

Le Rouget de l'Isle Cassolette escargots

Le Rouget de l’Isle Cassolette escargots

 

Le tartare de loup est très bon. Peut-être on pourra se dire que le dosage de la framboise est un peu forcé.

 

Le Rouget de l'Isle Tartare loup et framboise

Le Rouget de l’Isle Tartare loup et framboise

 

Le plat principal est une volonté d’alliance de chaud-froid entre un risotto et un tartare de thon. Le riz est parfaitement cuit, généreux dans ses proportions. Le plat est bon sans être révolutionnaire. A manger rapidement pour éviter le début de cuisson du poisson.

 

Le Rouget de l'Isle Risotto et tartare thon

Le Rouget de l’Isle Risotto et tartare thon

 

Le plat suivant est une assiette de coquillettes (régressif !) cuites comme un risotto et accompagnées de lotte. Je n’ai pas vu le canard fumé décrit sur la carte et la lotte aurait mérité une grosse minute de cuisson en moins. Mais les coquillettes sont vraiment délicieuses avec cette cuisson. L’ensemble est bien relevé avec quelques petites gousses d’ail en chemise et carottes en brunoise.

 

Le Rouget de l'Isle Coquillettes et lotte

Le Rouget de l’Isle Coquillettes et lotte

 

Je résiste difficilement à un soufflé. J’ai choisi celui au caramel car j’en ai fait des centaines au Grand-Marnier durant mon CAP chez Joséphine-Chez Dumonet !

Original car servi sur assiette et non dans un ramequin. Certains crieront au sacrilège, mais ce qui fait un soufflé, c’est l’appareil et qu’il gonfle !

 

Le Rouget de l'Isle Soufflé caramel

Le Rouget de l’Isle Soufflé caramel

 

Le seul souci est lié au volume de l’objet. En effet, pour être cuit en assiette, l’appareil est posé en forme de boule et non de cylindre. Lorsqu’il gonfle, la partie centrale va donc être plus difficilement atteinte par la chaleur maximum et donc moins cuire. Cela aboutit à un plat donc la croûte est superbement cuite mais dont le centre mériterait peut-être une minute supplémentaire. Mais cela est impossible car on passerait à une surface trop dure et brûlée.

On comprend donc que la tradition du ramequin a une logique rationnelle. Cela n’empêche en rien de déguster un dessert de qualité. Mais ceux qui sont un peu révulsés à la texture du blanc d’oeuf juste cuit sont avertis.

Le personnel est très efficace et connait bien sa carte des vins et nous a proposé un excellent Terres blanches qui s’accordait parfaitement avec notre série de plats.

 

Le Rouget de l'Isle Vin Terres blanches

Le Rouget de l’Isle Vin Terres blanches

 

 

En conclusion, le Rouget de l’Isle mérite incontestablement d’être catégorisé comme l’une des belles tables de Casablanca, tant par le cadre que l’assiette. On pourra toujours contester certains choix du chef mais comme son nom l’indique, c’est lui le chef ! Et le résultat est de qualité.

 

Le Rouget de l'Isle Pain

Le Rouget de l’Isle Pain

 

Addition de 130 euros pour deux donc tout à fait raisonnable pour le travail et les produits fournis.

 

Le Rouget de l'Isle Addition

Le Rouget de l’Isle Addition


Date de la visite: 2018 Août
Afrique du Nord ,Cadre d'exception ,Terrasse

Le Rouget de l'Isle Soufflé caramel

Tel: 00 212 5222 94740
Website: https://www.facebook.com/lerougetlisle/
Adresse: 16, rue Rouget de l'Isle - Villa Elise -، Casablanca, Maroc

So, what do you think ?

  • * (Required)