Clover – 75006 Paris Note: 15,8

Petit mais costaud.

- Jean-François Piège

Si il est évident que Jean-François Piège use de son nom et de sa réputation pour la promotion de ce “second” restaurant, il faut être naïf pour croire que l’on va manger de la cuisine étoilée Michelin dans un tel cadre pour moins de 50 euros le menu. (Enfin, si, c’était possible chez “Itinéraires“) .Donc resituons les attentes : manger de bons produits, bien travaillés, pas ultra-élaborés dans un restaurant simple avec un service à l’avenant.

L’objectif est-il atteint?

Globalement oui, même si certaines imperfections seraient aisément rectifiables.

L’ambiance: c’est un long couloir qui comprend la cuisine. Les deux craintes seraient le bruit et les odeurs. (Jacques Chirac, sors de ce corps!). Pas de soucis à ce niveau, il semble qu’il y ait une bonne extraction.

Le bruit est plus problématique car si la cuisine est très silencieuse, ce sont les clients, un peu serrés comme des sardines (Patrick Sébastien, sors de ce corps!), qui créent une intimité pas toujours agréable. Mais il est compréhensible qu’il faille amortir le prix du mètre carré et qu’on ne peut se permettre de perdre une table. Donc pas pour un repas en amoureux ou de travail confidentiel.

L’accueil : la demoiselle qui vous reçoit n’est pas des plus amènes. Elle ne m’a pas proposé de prendre mon manteau alors qu’un couple âgé venu quelques minutes après moi a eu le droit à tous les honneurs, la bise, le vestiaire, etc. Probablement doivent-ils laisser un pourboire indécent. Et puis il est vrai que je n’étais que “un qui passe”.

Clover Piège Table

Clover                                                                                 Table

 

Passons aux choses sérieuses : pour éviter les répétitions, disons tout de suite que les présentations sont toutes très belles, élégantes, légères, équilibrées.

Clover Piège ravioles aubergines encre seiche

Clover Ravioles aubergines encre de seiche sur pavé parisien

 

En premier arrive la raviole d’aubergine au sésame noir grillé en direct sur un pavé “parisien”. Je suis sûr que les touristes doivent adorer ce truc. C’est joli mais l’intérieur est un peu acide et le problème du sésame noir est qu’il donne au mets une teinte grisâtre pas toujours très ragoûtante. J’avais eu le même souci avec la crème brûlée du restaurant japonais Sakagura à New-York.

Clover Piège Velouté de cèpes, mesclun

Clover                                       Velouté de cèpes, mesclun

 

Le velouté de cèpes est excellent, fin, bien balancé avec l’oeuf. Petite erreur d’appellation : un mesclun est un mélange de pousses ou de salades qui regroupe au minimum cinq éléments différents. Certains disent même sept. Le mesclun du Clover est composé de persil, cerfeuil et estragon. Mes voisins de table ont senti une odeur d’anis. Tout d’abord, je ne l’ai ni vue ni sentie et ensuite je serai assez étonné d’une prise de risque comme de l’anis dans une entrée comme celle-ci. Ce serait le meilleur moyen de se saturer la bouche en début de repas.

Clover Piège Quasi de veau, Polenta, Figues

Clover                               Quasi de veau, Polenta, Figues

 

Clover Piège Poêlée de cèpes

Clover                                                             Poêlée de cèpes

Le quasi de veau est parfait. Rien à rajouter. La poêlée de cèpes en sus apporte une touche un peu canaille à toutes ces présentations ciselées.

Clover Piège prune, émulsion amande, brioche perdue glace

Clover Prune, émulsion d’amande, brioche perdue et glace

 

Le dessert de prune, émulsion d’amande, brioche perdue et sa glace n’est pas dévastateur de goût mais permet d’achever doucement le repas.

Pour ce qui est des boissons, j’pète les plombs! (Disiz, sors de ce corps!). 11 euros le verre de Bourgogne 2014, 18 euros la coupe de Champagne, 16 euros le cocktail, c’est du sauvage!

 

Dernier point, conformément aux règles de notation, il y a un point en moins car si les toilettes sont propres, il n’y a pas deux toilettes hommes/femme et elles ne sont pas PMR. Je reconnais que l’espace est très petit et qu’il est impossible d’en installer. Aberration de lois conçues par des gens qui ne travaillent que dans la théorie.

Pour résumer, Jean-François Piège a choisi un local assez petit et dans un quartier chic. Plusieurs méthodes pour amortir : légèrement surfacturer le solide, monstrueusement surfacturer le liquide, tasser un maximum de tables. CQFD.

Mais alors on se demande comment le restaurant “Itinéraires” (fermé mais pas pour des raisons financières), dans le 5e arrondissement, arrivait à s’en sortir avec un excellent menu “Entrée, poisson, viande, dessert” à 49 euros et en ayant la structure 1 macaron Michelin?

Maintenant vient le problème de la classification couleur. Comment ?!! J’ose mettre Piège dans une simple catégorie “Bleu” ? Mais c’est déplorable !!! Non. Logique. Tables très serrées, une seule personne au service, toilettes exigües, pas de nappes, décor banal, il manque trop de conditions pour accéder au “Rouge”. Mais la note est adaptée. Elle serait probablement plus faible si le restaurant avait été dans la catégorie supérieure.

 

Clover Piège Addition

Clover                                                                          Addition

Addition de 73 euros pour 1.


Date de la visite: 2017 Octobre

Clover Piège ravioles aubergines encre seiche

Tel: 00 33 1 75 50 00 05
Website: http://www.clover-paris.com
Adresse: 5 Rue Perronet, 75007 Paris

So, what do you think ?

  • * (Required)