Belleek Castle – Ballina – Irlande Note: 15,8

Le château du boeuf ivre

- Daniel Walsh

Le Belleek Castle ressemble un peu aux contes de fées. Après avoir franchi une énorme porte fortifiée, vous parcourez plusieurs centaines de mètres dans un immense parc arboré pour voir enfin apparaître au détour d’un virage, posé sur une colline, un château aux teintes grises contrastant de manière incroyable avec un gazon d’un vert introuvable.

Belleek Castle Entrée du domaine

Belleek Castle Entrée du domaine

Belleek Castle Façade du château

Belleek Castle Façade du château

Belleek Castle Jardin

Belleek Castle Jardin

Franchissant la porte d’entrée, vous êtes replongé dans un univers qui oscille entre le médiéval d’une armure, les restes de navires du XVIIIe siècle utilisés pour fabriquer le bar, des lustres et buffets qui ne démériteraient pas dans les plus beaux musées.

Belleek Castle Lustre lobby

Belleek Castle Lustre lobby

Belleek Castle Escalier

Belleek Castle Escalier

Belleek Castle Buffet

Belleek Castle Buffet

Belleek Castle Gravure

Belleek Castle Gravure

 

Le restaurant est dans la même veine même si un peu plus rustique. Il est vrai que le château est régulièrement occupé pour des mariages ou des séminaires. Il faut donc du solide !

 

Belleek Castle Table 2

Belleek Castle Table

Paul Doran est un amateur plus qu’éclairé, presque illuminé par son obsession des belles bouteilles. Il possède une cave superbe qui ferait pâlir nombre de sommeliers. La carte est longue comme un jour sans pain, avec des déclinaisons internationales multiples.

 

Belleek Castle Bouteilles bues

Belleek Castle Bouteilles bues

 

De plus, notre propriétaire ne force pas à la vente puisqu’il m’a orienté vers un flacon, un Pinot noir Rochioli 2013, nettement moins onéreux que celui que j’avais choisi au départ, un Pinot noir Kosta Brown 2012 de la Sonoma Coast. Et comme nous avons sympathisé, il m’a proposé au milieu du repas d’ouvrir mon premier choix pour le goûter ! Nous avons fini en dégustant un Château d’Yquem 1997. Dois-je vraiment commenter ?!!

 

Belleek Castle Sauternes 1997

Belleek Castle Sauternes 1997

 

Belleek Castle Vins Rochioli Pinot noir 2013

Belleek Castle Vins Rochioli Pinot noir 2013

 

 

Mais revenons à l’assiette qui était notre première raison de venir ici. Quand j’ai informé notre logeuse que nous allions dîner au Belleek Castle, ses yeux en boule de billard m’ont fait comprendre que la réputation d’excellente table de la région n’était plus à faire.

Les pains sont vraiment excellents. Il a particulièrement ce “soda bread” qui est fait non avec de la levure mais avec du bicarbonate de soude et du lait ribot. Il est accompagné d’un pain brioché pour ceux qui souhaitent du plus léger pour commencer.

Belleek Castle Pain

Belleek Castle Pain

En amuse bouche, quelques tranches de boeuf fumé avec une mayonnaise aux champignons et concombre. C’est assez fin. Il est dommage que la tranche de concombre soit trop épaisse et sans aucun assaisonnement. Les autres éléments sont travaillés et celui-ci fait un peu rustre au milieu des autres.

Belleek Castle Amuse bouche

Belleek Castle Amuse bouche

En entrée, le chef Daniel Walsh, utilise un combustible local, la tourbe, pour fumer une pièce d’agneau. C’est bon mais on aimerait peut-être un peu plus de puissance. Soit la tourbe ne donne pas de goût particulier, et dans ce cas-là, autant repasser au bois classique, ou alors que la viande soit fumée un peu plus longtemps. Cette entrée est très bonne mais moins originale qu’espérée.

Belleek Castle Agneau fumé à la tourbe

Belleek Castle Agneau fumé à la tourbe

Les coquilles Saint-Jacques sont présentées avec une émiettée de crabe et des moules. Les premières sont parfaitement saisies, ni le crabe ni les moules ne viennent empiéter sur leur goût fin, Les quelques branches d’aneth apportent une puissance herbée bienvenue. Plus quelques grains de caviar.

Belleek Castle Saint-Jacques

Belleek Castle Saint-Jacques

On entre dans le très sérieux avec le boeuf ivre au Jameson. Préparation impressionnante (et rigolote) d’un filet de boeuf embroché sur une authentique épée du XVe siècle made in Taïwan. Le serveur la flambe spectaculairement au whisky Jameson. C’est du service en salle comme on n’en voit pas tous les jours !

Boeuf ivre au Jameson

Le filet de chevreuil est d’une cuisson parfaite, rosée et d’une grande tendreté. Accompagnement campagnard de légumes. Heureusement nous sont évitées les sempiternelles pommes de terre qui envahissent trop souvent les plats irlandais.

Belleek Castle Chevreuil

Belleek Castle Chevreuil

Belle Pavlova aux fruits des bois en dessert.

Belleek Castle Pavlova

Belleek Castle Pavlova

C’est donc une belle découverte que ce Belleek Castle, avec une ambiance très agréable, un peu surannée mais que j’adore. J’y retournerai un jour pour découvrir les chambres.

N’hésitez pas à faire un tour avant ou après votre repas au bar. Il est composé de bois de récupération de navires et à la forme d’un gaillard d’arrière. Hormis le radiateur qui détonne un peu, le propriétaire a su créer une ambiance hors du temps.

Belleek Castle Bar

Belleek Castle Bar

Merci encore à Paul Doran de nous avoir accueilli et fait déguster quelques uns de ses superbes flacons.

Un petit désagrément, le chef est un peu rigide sur les horaires de service des menus.

Addition très raisonnable de 219,50 euros pour 2. Je n’intègre pas les deux verres d’Yquem en sus.

Belleek Castle Addition

Belleek Castle Addition


Date de la visite: 2018 Juin
Cadre d'exception ,Chasse ,N°1 TA ,Vins d'exception

Belleek Castle Façade du château

Tel: 00 353 96 22400
Website: https://www.belleekcastle.com
Adresse: Belleek House, Garrankeel, Ballina, Co. Mayo, Irlande

Votre opinion m'intéresse. Alors, exprimez-vous!

  • * (Obligatoire)